Mnémo-Pôle, un réseau, un programme

Jeudi, 9 juin — 13:45 à 15:00
Vendredi, 10. Juni — 13:45 à 15:00


Chaque université réunit des compétences et des instituts de recherche, mais rarement, comme c’est le cas du campus lausannois (sites de l’Université et de l’Ecole polytechnique fédérale, de plus de 100 hectares, dans un bassin de 250 000 habitants pour plus de 20 000 étudiants) 12 institutions en charge de la conservation du patrimoine : Archives cantonales vaudoises ; Archives de la construction moderne ; Bibliothèque cantonale et universitaire-Lausanne. Département des manuscrits ; Centre de recherches sur les lettres romandes ; Ecole des sciences criminelles ; Fondation Jean Monnet pour l’Europe. ; Institut Benjamin Constant ; Institut suisse pour l’étude de l’art (SIK-ISEA) ; Antenne romande ; Musée Bolo ; Musée cantonal de géologie ; Musée de physique ; UNIRIS-Ressources Informationnelles et archives.

Le Groupe Mnémo-Pôle est né de cette opportunité et a pris prétexte de la Journée suisse des archivistes pour se présenter officiellement, le 3 novembre 2012. « Notre réseau est un espace des savoirs. La recherche et l’enseignement ont besoin de ces mémoire organisées et accessibles, diversifiées. La mission en commun de nos ressources pour informer et sensibiliser fera apparaître un nombre insoupçonné d’institutions au service de la collecte, de la conservation et de la valorisation sur les deux sites, qui représentent autant de plus-values ou des valeurs certifiées, la recherche doit pouvoir s’appuyer sur les originaux.»

Pourquoi les membres du Groupe Mnémo-Pôle ont souhaité être présents lors des 4es Journées suisses d’histoire du 9 au 11 juin 2016 ?

 Les journées offrent l’opportunité de rencontrer le public majoritaire de nos institutions.

Nous sommes des partenaires obligés de la recherche scientifique et académique.

Au-delà de la conservation, nous assurons la diffusion et la valorisation de la connaissance, tout en affirmant l’importance de la matérialité des sources, à un moment où l’informatique laisse croire que tout est en ligne et peut être numérisé.

Enfin, nous sommes des lieux de formation dans lesquels de nombreux acteurs de la recherche ont fait leurs premières expériences.

Les thèmes de réflexion déjà traités ou en cours : le droit d’auteur, la donnée de recherche ; la place de la numérisation dans les politiques de la conservation et de la diffusion ; politiques d’acquisition : complémentarité et mutualisation, voir http://wp.unil.ch/mnemopole.